ACTUALITES

PARUTION DU TROISIÈME PLAN RÉGIONAL EN SANTE AU TRAVAIL

arton18023-f0c12Fruit d’un travail partenarial déjà engagé dans le cadre des précédents plans et qui a été élargi au périmètre normand, le PRST définit la politique régionale de santé au travail pour la période 2016-2020.

Trente-deux personnes issues des Services de Santé au travail adhérents au CISME Normandie se sont investies dans la construction du PRST 2016-2020 (Plan Régional en Santé au Travail), sous l’égide de la DIRECCTE. Le CROCT (Comité Régional de l’Organisation des Conditions de Travail) sera chargé du suivi de ce plan. Quatre personnes membres d’un SSTI de CISME Normandie sont membres de cet organisme : Didier Morisset, Président de CISME Normandie, Bruno Deschamps, Médecin du Travail à Santraplus Le Havre, au titre de la Société de Médecine de Normandie, Serge Turpin, Président du CMAIC à Caen, au titre de l’U2P, Olivier Balhawan, IPRP à PST Caen, au titre des IPRP de Normandie.

Déclinaison du PST ( Plan national en Santé au Travail), le PRST vise à définir la politique régionale de santé au travail avec les grandes orientations pour les différents acteurs de la prévention. Le 3ème plan national, pour la période 2016-2020, marque un infléchissement majeur en faveur d’une politique de prévention qui anticipe les risques professionnels et garantisse la bonne santé des salariés plutôt que de s’en tenir à une vision exclusivement réparatrice. Il prend aussi pleinement en compte la qualité de vie au travail.

CONSULTER LE PRST 3


FORUM SUR LES CONDITIONS DE TRAVAIL EN NORMANDIE
Mardi 10 octobre 2017 – Caen

Forum-ARACTDans le cadre de la Semaine de la Qualité de Vie au Travail, l’ARACT Normandie organisait un Forum sur la thématique « Conditions de Travail dans les TPE/PME : quels enjeux et quelles pratiques ». 

Les Services de santé au travail étaient présents pour renseigner employeurs et acteurs régionaux sur l’espace de leur union régionale CISME Normandie.

Ce forum s’est déroulé le mardi 10 Octobre 2017 de 8h30 à 14h00 à l’Agence de Développement pour la Normandie (ADNormandie), Esplanade Anton Phillips, 14460 Colombelles.


LA CHIMIE AU SERVICE DE LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS
Vendredi 22 septembre 2017

RCLe laboratoire InterRégional de chimie de la CARSAT Normandie, organisait pour ses trente ans, une visite de son laboratoire auprès des acteurs régionaux en santé au travail.

Les Services de Santé au Travail, au sein de leur Union Régionale, CISME Normandie, se sont retrouvés le 22 septembre dernier pour découvrir le laboratoire InterRégional de chimie de la CARSAT Normandie.

EN SAVOIR +

 


 « L’AVENIR DE LA PROTECTION SOCIALE ET LES REFORMES POSSIBLES » : UNE TABLE RONDE POUR DEMAIN
Avril 2017

MEDEFLe CISME Normandie a répondu présent à l’appel du MEDEF Normandie et d’Harmonie Mutuelle pour cet événement auquel près de 150 entrepreneurs ont assisté à Deauville le 6 avril dernier.

La conférence aura été riche en thèmes dont la protection sociale et ses réformes possibles, la santé et l’offre de soin de demain, le numérique et les nouvelles opportunités, les réformes de la santé au travail et de la pénibilité.

EN SAVOIR +


COOPÉRATION DES SERVICES DE SANTE AU TRAVAIL ET DE LA BRANCHE AT/MP : UN PREMIER BILAN DES CPOM SIGNES DEPUIS 2010
Janvier 2017

La Commission Régionale des Accidents du Travail et des Maladies Professionnelles (CRAT/MP) s’est retrouvée mi- janvier pour faire un premier bilan sur la coopération entre les Services de santé au travail, la DIRECCTE et la CARSAT, depuis notamment la mise en place des Contrats Pluriannuels d’Objectifs et de Moyens (CPOM).

Processus de co-construction, le CPOM prend la forme de contrats tripartites engageant les signataires (Service de santé au travail, DIRECCTE, CARSAT) sur un ensemble de démarches et d’actions pour une durée de 5 ans avec pour objectif de mettre en place les synergies indispensables à une politique de prévention dynamique.

EN SAVOIR +


EVOLUTION DU SUIVI INDIVIDUEL DE SANTE DES SALARIES
Loi travail – Janvier 2017

ReformeLa Loi n°2016-1088 du 8 août 2016 relative à la modernisation de la médecine du travail et son décret applicable au 1er janvier 2017 modifient les modalités du suivi individuel de santé des salariés.

La santé au travail telle qu’elle est prévue aujourd’hui par la Loi s’adapte à l’évolution du monde du travail, au marché de l’emploi et aux contrats des salariés. Le fait de ne plus être dans une logique de calendrier systématique de visites n’affaiblit en rien le suivi de l’état de santé de vos salariés mais au contraire le rend plus cohérent. Les textes de Loi donnent les moyens d’évoluer et de se moderniser pour mieux répondre aux besoins de santé des salariés et de leurs entreprises.

+ D’INFO sur www.modernisationsanteautravail.fr