Archives pour la catégorie Non classé

Université des Entrepreneurs Normands

Participez à l’événement économique normand de l’année 2018 !

Le mardi 6 novembre prochain à Deauville se tiendra, sous le haut patronage du Ministère de l’Économie et des Finances, la 1ère édition de l’Université des Entrepreneurs Normands. Présanse Normandie, partenaire de cet événement sera heureux de vous accueillir sur son espace et vous retrouver sur l’atelier : Entreprendre est-il bon pour la santé ? animé par Oliver Torres et introduit par Didier Morisset, Président de Présanse Normandie.

Partenaires Promo UENAu programme :
1 Ministre, 1 conférence de dirigeants issus d’entreprises leaders et de startup, 3 conférences de speakers de renommée nationale, 12 ateliers avec le témoignage de dirigeants d’entreprises normandes ayant subi ou en pleine transformation de leur activité/métier/compétences, 1 déjeuner-business et 1 dîner de gala… et surtout des centaines d’idées et de solutions pour améliorer votre leadership !

Avec la participation de : Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Économie et des Finances, Nicole GOURMELON, DG du Crédit Agricole Normandie, Jean-Louis LOUVEL, PDG de PGS, Luc FERRY, philosophe, ancien ministre de l’éducation nationale, Stéphane DIAGANA, ancien champion du monde du 400 mètres, Dorine BOURNETON, unique femme pilote de haute voltige paraplégique, Christophe BARBIER, journaliste et éditorialiste, Corine GENSOLLEN, DG d’Intersport…

Programme et inscription : www.universite-entrepreneurs-normands.fr

Billet Accès journée : 80 €
Tarif préférentiel à 50 € pour les employeurs adhérents à l’un des Services de santé au travail Normands avec le code : PRESANSE

10 ENGAGEMENTS EN FAVEUR DE LA SANTÉ AU TRAVAIL

Vision, actions, témoignages et bonnes pratiques

couv_10_engagementsLes services de santé au travail de France, accompagnés de leur organisme représentatif « Présanse » ont entrepris un travail de fond pour faire évoluer la santé au travail.

Une dynamique du secteur qui se concrétise par la formulation de 10 engagements concrets pour les 5 ans à venir (2018-2022).

Des engagements forts qui s’inscrivent dans les missions actuelles définies par la loi, et seront assortis d’objectifs à atteindre et d’indicateurs indispensables à l’évaluation de la contribution apportée auprès des employeurs et salariés.

> Consulter le manifeste des 10 engagements

  1. Aider toutes les entreprises à évaluer leurs risques professionnels
  2. Fournir analyses, sensibilisations collectives et conseils de prévention ciblés aux acteurs de l’entreprise
  3. Assurer un suivi individuel et adapté de l’état de santé pour 15 millions de salariés
  4. Repérer, accompagner et suivre les salariés en risque de désinsertion professionnelle, et contribuer activement au maintien en emploi
  5. Participer à la traçabilité des expositions professionnelles et à la veille sanitaire
  6. Proposer des solutions adaptées aux secteurs d’activités « spécifiques »
  7. Participer activement à la mise en place d’un système d’information interopérable en santé au travail
  8. Promouvoir la santé au travail par le numérique, en rendant accessibles aux acteurs les données santé travail qui les concernent
  9. Assurer l’universalité et la qualité de l’accompagnement
  10. Faciliter le pilotage des politiques de santé au travail, via un réseau des SSTI organisé et cohérent, avec des représentations régionales et nationales

La chimie au service de la prévention des risques professionnels

Le laboratoire InterRégional de chimie de la CARSAT Normandie, organisait pour ses trente ans, une visite de son laboratoire auprès des acteurs régionaux en santé au travail.

Les Services de Santé au Travail, au sein de leur Union Régionale, CISME Normandie, se sont retrouvés le 22 septembre dernier pour découvrir le laboratoire InterRégional de chimie de la CARSAT Normandie.

Le laboratoire de chimie peut intervenir à la demande de l’entreprise, du service de santé au travail pour évaluer les risques chimiques auxquels sont exposés les salariés et proposer des mesures de prévention adéquates.

Une rencontre placée sous le signe du partenariat. Les Services de santé au travail œuvrent en effet avec la DIRECCTE et la CARSAT, chacun dans leur domaine pour la même cause : la préservation de la santé des salariés des entreprises.

Au-delà des Contrats pluriannuels d’Objectifs et de Moyens (CPOM), conclus entre les trois partenaires, une collaboration s’instaure sur le terrain, au bénéfice des entreprises et de leurs salariés.

« L’AVENIR DE LA PROTECTION SOCIALE ET LES REFORMES POSSIBLES » : UNE TABLE RONDE POUR DEMAIN

Le CISME Normandie a répondu présent à l’appel du MEDEF Normandie et d’Harmonie Mutuelle pour cet événement auquel près de 150 entrepreneurs ont assisté à Deauville le 6 avril dernier.

MEDEF 04 2017La conférence aura été riche en thèmes dont la protection sociale et ses réformes possibles, la santé et l’offre de soin de demain, le numérique et les nouvelles opportunités, les réformes de la santé au travail et de la pénibilité.

Invités à intervenir sur le thème de la réforme de la santé au travail, M. Didier MORISSET (Président de SISTM 50 et Président du CISME Normandie) et M. BUISSON (Président d’ADESTI et Président de la CRAT MP) sont revenus sur les dernières évolutions réglementaires dont celle de janvier 2017.

Ce temps de parole a permis de rappeler les principales missions des Services de santé au travail interentreprises, également réaffirmés à l’occasion de la réforme de modernisation. Un éclairage pertinent au regard des grandes problématiques évoquées de la protection sociale, notamment celle du maintien en emploi de la population active vu les enjeux démographiques à venir.

Ce travail de communication à l’attention des dirigeants et chefs d’entreprises apparaît comme un accompagnement essentiel face à l’évolution permanente de nos missions. Didier Morisset a notamment invité les chefs d’entreprises à contacter, chaque fois que nécessaire, leur Service de Santé au Travail et/ou à se connecter sur le site correspondant.

Coopération des Services de santé au travail et de la branche AT/MP : un premier bilan des CPOM signés depuis 2010

CRAT MPLa Commission Régionale des Accidents du Travail et des Maladies Professionnelles (CRAT/MP) s’est retrouvée mi- janvier pour faire un premier bilan sur la coopération entre les Services de santé au travail, la DIRECCTE et la CARSAT, depuis notamment la mise en place des Contrats Pluriannuels d’Objectifs et de Moyens (CPOM).

Processus de co-construction, le CPOM prend la forme de contrats tripartites engageant les signataires (Service de santé au travail, DIRECCTE, CARSAT) sur un ensemble de démarches et d’actions pour une durée de 5 ans avec pour objectif de mettre en place les synergies indispensables à une politique de prévention dynamique.

Ces contrats visent en effet à mettre en œuvre les priorités d’action des Services de santé au travail en cohérence avec les objectifs retenus en Normandie en matière de santé au travail et de prévention des risques professionnels.

Les 5 actions prioritaires prévues dans les CPOM sont : le maintien en emploi, les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS), les substances Cancérogènes Mutagènes et Reprotoxiques (CMR), les Risques Psycho-Sociaux (RPS) et les salariés intérimaires.

Au cours de la rencontre, monsieur Morisset, Président du CISME Normandie, a, par contre, insisté sur l’importance du travail sur le terrain de nos équipes respectives.

La CARSAT a ensuite notamment fait part de son souhait de :
Travailler sur une offre branche AT/MP :
‐ Transmission de statistiques AT/MP
‐ Organisation de réunions régionales de «partage de connaissances et de compétences»
‐ Interventions de nos unités techniques
‐ Documentation et veille
‐ Aides financières
‐ Etc.

Penser les futurs programmes différemment :
‐ Identifier clairement pour chacun d’entre eux les coopérations envisageables avec les SIST